Commune Nouvelle d'Arcisses dans le 28 Eure et Loir
Commune Nouvelle d'Arcisses dans le 28 Eure et Loir
Commune Nouvelle d'Arcisses dans le 28 Eure et Loir

Eglise Saint Martin

21/10/2021
Eglise Saint Martin

Située sur un piton rocheux, l’église Saint-Martin est visible de loin. Edifiée au XVe siècle, sa plus grande partie y compris la flèche a hélas été détruite par un incendie, et seul le chœur en pierre et voûté en plein cintre est d’origine.

Restaurée en grand en 1867 par M. l’abbé BRUNET.

Elle semble avoir été construite en deux fois : le chœur parait plus ancien que la nef, en tous cas le chœur et la nef font deux parties bien distinctes à peu près égales, séparés par un mur à large baie.

Elle mesure intérieurement une longueur totale de 31 m, y compris la tour, sur 8 m 80 de large.

Le chœur :

Il est voûté en pierres sous les entraits et n’a que 6 m de hauteur.

La voûte est en plein cintre et porte à une des clefs des armes effacés, probablement celle des seigneurs de brunelles.

On remarquera également un oculus sur la face sud, retrouvé lors de la campagne de restauration de 1998, et enrichi d’un vitrail récent illustrant la Création.

Le chœur a 12 m de long : il est éclairé par deux fenêtres en style flamboyant dotées de grisailles d’un goût qui a vieilli.

Une fenêtre bouchée, de style semblable existe derrière le retable du maître-autel.

Le sanctuaire est à trois pans coupés, l’autel est muni d’un retable en pierre de styles renaissance, il est accompagné de deux petits autels servant de crédence.

 

La nef :

Elle qui mesure 15 m de longueur a une voûte en bois et plâtre à l’imitation de la vieille voûte du chœur, elle a été faite aussi sous les entraits en 1867, et n’est pas plus élevée que celle du chœur.

Le bardeau existe encore au-dessus, il ne date que de cent trente ans.

La nef est éclairée de trois fenêtres de chaque côté, toutes de style flamboyant.

Mars 1674 : pose des deux anciens autels de même style que celui du sanctuaire par maître Jean Sortais curé de la paroisse pendant 58 ans.

La Tour de Brunelles :

A 30 m de haut, c’est une construction carrée avec de minuscules ouvertures surmontées d’un dôme assez réussi.

9 juin 1768 : pose de la première pierre de cette tour par messire GOUIN, écuyer, seigneur de Brunelles, Champrond en Perchet, Vichères et autres lieux.

Cette tour remplace une flèche, élevée sur le bas de la nef qui fut incendiée par le feu du ciel le 21 juillet 1767. Les 3 cloches baptisées en 1724, la charpente toute entière et l’église furent détruites en ce violent incendie.

Lors de la restauration de la nef en 2015 la première poutre témoigne de traces de cet incendie.

 1867 : Restauration par une grande Tour.

A la fin de 1771 eut lieu le baptême de quatre cloches dont trois pour l’église paroissiale et la quatrième pour la chapelle de la Madeleine, près du hameau des Vieux Murs.

14 octobre 1855 : nouvelle bénédiction de deux cloches : Louise-Anna-Marie, la deuxième appelée Alexandrine Désirée, eut pour parrain M. LEPOIVRE, maire de Brunelles et pour marraine Mle SORTAIS, sœur du Maire de Champrond.

En reconnaissance de l’honneur qui leur avait été décerné, les deux maires de la paroisse payèrent de leur denier à l’église le chemin de croix qui fut érigé le 28 octobre 1855.

 

1897-1898 : les autels des bas-côtés ont été refaits et surmontés de niches gothiques. Un confessionnal et une chaire complètent l’ameublement de l’église.

L’église possède les reliques de Saint Alexandre, un des sept fils de Sainte Félicité, provenant de l’abbaye d’Arcisses. Une belle statue du jeune Saint surmonte l’autel où est vénérée sa tête tranchée.

1995 : restauration, par la commune des contreforts et du poinçon de charpente.

Entre 1999 et 2000 : restauration du chœur et du retable.

2005 : restauration du clocher sur toute sa hauteur.

2006 : après un concours auprès des artistes peintre du Perche, ce fut le tableau de Y. CALLAUD qui fut choisi pour être mis derrière le tabernacle. Une nativité est donnée par Mme TSCHANTURIA.

2010  Fermeture de l’église pour insécurité.

2015 : restauration du plafond, réparation des vitraux, restauration des meubles. Inauguration en avril 2015.